Et le rèves devient relatité
Et le rèves devient relatité

Au début, le rêve n’offrait qu’un tableau confus dans lequel tout se heurtait: bâtisse, théâtre, instruments, musique, livres… étaient là, pêle-mêle. Il était temps de se lancer ! Et le rêve d’un seul homme devint alors l’objectif d’une Association: « As Sawt El Atiq » (la Voix d’Antan).

plus »
Ecole Pour Musique & Arts

Qolo a l'Opera House - Sydney

plus »

Quoi De Noeuf

Qolo a l'Opera House - Sydney

Qolo a l'Opera House - Sydney

Qolo a l'Opera House - Sydney

» plus

Qolo a Pontarlier

Qolo a Pontarlier

CONCERT : "LE CHANT LIBANAIS EN FRANCHE-COMTÉ"

» plus

Nouveau Radio Qolo Application sur IPhone

Nouveau Radio Qolo Application sur IPhone

Cliquer ici pour telecharger Radio Qolo sur votre IPhone et entendre nos Diverses Hymns et Chansons.

» plus

Subito Trio En Concert

Subito Trio En Concert

Subito Trio En Concert le 23 Septembre 2012, au Couvent Notre Dame De Secours, Jbeil.

» plus

Cours De Langue Syriaque

Chers membres de la chorale, pour ceux qui desirent, un cours de langue syriaque sera donne chaque mardi a 19h precises avant les repetitions.

» plus

Quoi De Noeuf

Kamshit Trab W-Bakhour

Kamshit Trab W-Bakhour
Cette oeuvre musicale est profondément enracinée dans un double héritage: l'art sacré de l'Église syriaque maronite et la culture profane du peuple libanais. Ces traditions font deux mondes à part entière, qui se côtoient, s'entremêlent, se complètent, s'inspirent mutuellement depuis plus d'un millénaire, dans un échange d'une profondeur exceptionnelle.

Ce n'est pas la première fois qu'une tradition syriaque (dont la tradition maronite) et une tradition profane populaire s'interpénètrent.
L'oeuvre de saint Éphrem (306-373) en est la plus ancienne manifestation: les hymnes composées par le diacre d'Édesse avaient le style des chants populaires, mais leur but était de transmettre la foi.
Aussi en vinrent-elles à être reçues dans le répertoire liturgique.

 Le Liban est la terre d'élection de l'Église maronite. Hommes des montagnes, puisant dans la terre (trab) l'essentiel de leurs ressources, les Libanais ont toujours vécu dans le voisinage des monastères.
Ils manifestent leur indéfectible attachement à Dieu dans des chants spirituels simples et vrais, à l'image de l'encens (bakhour) qui brûle en l'honneur du Créateur.
C'est à ces deux symboles de l'âme libanaise, la terre et l'encens, que le présent album emprunte son titre: "Kamchet trab w-bakhour", "Une Poignée de terre et d'encens".

Dans ce disque, le père Miled Tarabay a voulu illustrer la vie, la personnalité et les enseignements de saint Charbel Makhlouf. Moine de l'Ordre libanais maronite, cet ermite a passé toute sa vie dans le travail et la prière (encore les deux symboles de la terre et de l'encens!), mais non content de se sanctifier lui-même, il a également transformé la terre et la création en un encens agréable à Dieu.

C'est justement pour exprimer dans toute sa variété le dialogue de Charbel avec Dieu, avec la terre, avec l'homme, dans sa double dimension horizontale et verticale, que le père Miled a souhaité ici mélanger les genres et les traditions: ses textes sont tirés des psaumes, de la liturgie maronite et de notre poésie populaire, ou encore des créations originales; ses mélodies sont une synthèse admirable de notre musique, tant profane que sacrée.

Le père Miled réalise par son art ce dont témoignait saint Charbel dans son ministère : l'union parfaite de l'ici-bas et de l'au-delà, du profane et du sacré, de l'homme, de la nature et de Dieu. C'est là tout le sens de ce titre simple et profond,"Kamchet trab w-bakhour".

Merci, père Miled, de nous avoir offert cet album qui honore la culture libanaise et maronite!
P. Badih El Hajj
«Production

Calendar

Newsletter